Témoignage : il vit avec le visage d'un autre

Jérôme Hamon fut le premier homme à bénéficier d'une greffe totale du visage. Il se confie à une équipe de France 2.

FRANCE 2

Jérôme Hamon, le premier à avoir bénéficié d'une greffe totale du visage, raconte son histoire dans un livre, T'as vu le monsieur ? (éd. Flammarion). Atteint d'une maladie dégénérative, la fibromatose, il avait reçu le greffon d'un homme décédé, le 27 juin 2010, lors d'une opération qui avait duré douze heures. Une équipe de France 2 l'a rencontré. Aujourd'hui, il n'hésite plus à se montrer en public. "Je suis vraiment heureux du résultat et des conséquences de ce résultat", confie Jérôme Hamon.

Ne pas vivre dans le passé

Il s'accepte désormais tel qu'il est, après avoir vécu durant trente-cinq ans avec cette maladie qui l'a défiguré. Chaque jour, il devait affronter le regard de personnes qui revenaient sur leurs pas pour l'observer ou qui préféraient s'asseoir loin de lui dans le métro. "On en arrive presque à se demander si on fait partie encore du monde humain", avoue-t-il. Jérôme Hamon ne veut pas vivre dans le passé, c'est pourquoi il considère son visage comme étant le sien, et non celui d'un autre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jérôme Hamon, photographié ici le 9 mai 2013, est le premier patient à avoir bénéficié d\'une greffe totale du visage en 2010.
Jérôme Hamon, photographié ici le 9 mai 2013, est le premier patient à avoir bénéficié d'une greffe totale du visage en 2010. (CHRISTOPHE CHAVIGNAUD / MAXPPP)