Seine-et-Marne : un maire agressé par l'un de ses administrés

Laurent Simon, le maire de Chalifert (Seine-et-Marne) a été roué de coups par un habitant de la commune lundi 24 août. L'agression a été filmée par un passant. Elle serait partie d'un différend lié à une histoire de stationnement. 

France 3

Mardi 25 août, le maire d'une commune voisine a publié la vidéo de l'agression sur Twitter. On y voit un homme donner plusieurs coups de poing dans les côtes et au visage du maire de Chalifert. Il est retenu par son épouse qui sépare les deux hommes. Mais l'individu revient à la charge une deuxième fois pour intimider l'édile. Le maire s'éloigne avant de quitter les lieux. À la tête de la commune depuis 13 ans, Laurent Simon s'en sort avec une côte cassée. "Il y a un sentiment d'impunité qu'il va falloir faire disparaître si on ne veut pas que les maires jettent leurs écharpes. Si chacun peut faire sa loi simplement en menaçant un maire ou en l'agressant physiquement, alors il n'y a plus de limite et c'est la République qui est à remettre en cause", déplore Laurent Simon.

À l'origine, un simple conflit de voisinage

Un conflit de voisinage est à l'origine de l'altercation. Depuis quelques mois, l'agresseur présumé dénonce le stationnement de véhicules devant sa propriété. Lundi, il aurait choisi de s'expliquer avec l'édile sur cette question. Son épouse affirme que le premier coup est parti du maire. L'agresseur présumé, candidat battu sur une liste d'opposition aux dernières municipales, était mercredi 26 août au midi, toujours en garde à vue. L'association des maires d'Île-de-France a lancé une enquête pour prendre la mesure du phénomène dans la région. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Laurent Simon, le maire de Chalifert (Seine-et-Marne) a été roué de coups par un habitant de la commune lundi 24 août. L\'agression a été filmée par un passant. Elle serait partie d\'un différend lié à une histoire de stationnement. 
Laurent Simon, le maire de Chalifert (Seine-et-Marne) a été roué de coups par un habitant de la commune lundi 24 août. L'agression a été filmée par un passant. Elle serait partie d'un différend lié à une histoire de stationnement.  (France 3)