Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Réforme des rythmes scolaires non appliquée à Marseille : des parents s'insurgent contre le maire

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
MARIELLA LACOSTE et LOUIS AUBERT - FRANCE 3 PROVENCE-ALPES
Article rédigé par
France Télévisions

Jean-Claude Gaudin a été pris à partie par des parents d'élèves en colère, mardi. Ils lui reprochent d'avoir trop tardé à appliquer la réforme des rythmes scolaires. Et de ne pas proposer de solution pour garder les enfants le vendredi après-midi.

"C'est pas moi qui ai imposé ces rythmes, c'est un ministre, un ministre prétentieux et hautain qui s'appelait monsieur Peillon". Le maire UMP de Marseille (Bouches-du-Rhône), Jean-Claude Gaudin, a tenté d'argumenter devant des parents d'élèves en colère, mardi 2 septembre, sur le fait qu'il a tardé à mettre en œuvre la réforme des rythmes scolaires. Conséquences : pas d'activités périscolaires et des parents qui doivent trouver des solutions de garde pour leurs enfants, notamment le vendredi après-midi.

Un recours en référé déposé par des parents

Le maire effectuait la visite de rentrée au groupe scolaire Amédée-Autran, un établissement du 7e arrondissement, face à des parents remontés. Dans son allocution, Jean-Claude Gaudin a répété que la réforme des rythmes scolaires ne serait pas mise en place à Marseille avant la Toussaint et que, d'ici là, les parents devraient venir chercher leurs enfants à l'école en fin de matinée le vendredi.

Des parents d'élèves ont déposé un recours en référé auprès du tribunal administratif de Marseille pour obliger la mairie, qui n'a pas encore mis en place les activités périscolaires le vendredi après-midi, à organiser une garderie provisoire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.