Terrorisme : les écoles se protègent

En raison du risque terroriste, la rentrée scolaire se fera cette année sous haute surveillance.

France 2

Comment sécuriser les 64 000 établissements du pays ? À quelques jours de la rentrée, Najat Vallaud-Belkacem, la ministre de l'Éducation nationale l'a rappelé ce mercredi 24 août, les écoles ne sont pas à l'abri d'attaques terroristes. Parmi les mesures annoncées, l'installation d'une alarme anti-intrusion, l'interdiction des attroupements ou encore la sensibilisation des élèves de 3e aux gestes qui sauvent.

Bon vouloir des collectivités locales

50 millions d'euros seront débloqués pour aider les écoles à renforcer leur sécurité. Un plan d'ensemble alors que jusque-là, chaque établissement décidait de son propre dispositif. Ici à Vincennes, dans le Val-de-Marne, ce chef d'établissement a investi 50 000 euros dans de nouveaux équipements, comme des vitres sans teints à l'entrée. Des équipements financés en partie par la région Ile-de-France, mais ces aides ne sont pas automatiques et dépendent du bon vouloir des collectivités locales.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'académie de Créteil va recruter 500 professeurs des écoles supplémentaires pour 2017.
L'académie de Créteil va recruter 500 professeurs des écoles supplémentaires pour 2017. (THOMAS SAMSON / AFP)