Quand les banques font payer les plus pauvres

Plus vous êtes en difficulté et plus vous payez, c'est le constat d'une enquête sur les frais bancaires. Les explications de France 3.

Selon une étude, un client de banque paie en moyenne 34 euros par an de frais d'incidents. Pour ceux en difficulté, la facture explose : 286 euros par an, près de neuf fois plus. Ces frais d'incidents prennent de nombreuses formes : par exemple, 30 euros en moyenne par chèque refusé, quel qu’en soit le montant, 8 euros pour chaque opération effectuée à découvert ou encore de 12 à 20 euros par lettre d'avertissement envoyée.

Les banques gagnantes

La Banque Postale serait la moins sévère avec 160 euros de frais annuels. La BNP est la plus gourmande avec 663 euros par an. Pour les banques, c'est aux clients eux-mêmes d'être vigilants et d'anticiper leurs difficultés financières. Mais tout le monde n'est pas perdant puisque cela permet aux banques d'encaisser chaque année près de 5 milliards d'euros de bénéfices.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'homme a aussi été condamné à payer 15 000 euros d\'amende. 
L'homme a aussi été condamné à payer 15 000 euros d'amende.  (MAXPPP)