Grasse : les habitants privés d'eau potable depuis quarante jours

À Grasse (Alpes-Maritimes), les habitants sont privés d'eau potable depuis le 11 décembre 2019, soit plus d'un mois. Un parasite a été détecté dans le réseau d'assainissement. Le retour à la normale n'est pas pour demain.

FRANCE 2

À Grasse (Alpes-Maritimes), l'eau du robinet est impropre à la consommation, il est interdit de la boire sans la faire bouillir. Toutes les semaines depuis le 11 décembre 2019, un habitant fait le plein de bouteilles d'eau minérale. Cela dure donc depuis plus d'un mois. "Là, on commence à en avoir marre parce qu'il faut qu'on achète l'eau", déplore Fausto Maracaglia.

155 personnes affectées par une bactérie

40 000 habitants sont actuellement concernés par cette interdiction. Le canal qui alimente Grasse et ses alentours aurait été contaminé par des animaux. 155 personnes ont été affectées par une bactérie qui touche le tube digestif. Depuis début décembre, les services de la ville se mobilisent : 4 000 bouteilles d'eau sont distribuées chaque jour. Les mesures de restriction devraient se poursuivre. Une usine de traitement va être construite pour un coût de trois millions d'euros. Les habitants comme la commune attendent désormais des compensations financières de Suez, l'exploitant du réseau.

Le JT
Les autres sujets du JT
En Seine-Maritime, l\'eau du robinet a été déclarée impropre à la consommation dans plusieurs communes, le 23 septembre 2019.
En Seine-Maritime, l'eau du robinet a été déclarée impropre à la consommation dans plusieurs communes, le 23 septembre 2019. (GARO / PHANIE/ AFP)