Impression en 3D : la prochaine révolution du bâtiment ?

L'impression 3D s'apprête-t-elle à révolutionner le milieu du bâtiment ? Plusieurs entreprises vont dans ce sens afin de construire des maisons rapidement et, surtout, à très bas prix pour lutter contre le mal-logement.

Voir la vidéo
France 2

Des maisons construites en 24 heures, sans maçon, mais avec un robot à impression 3D. Aujourd'hui, ce phénomène n'est plus de la fiction. À Moscou (Russie), au Texas (États-Unis), en France, des prototypes sortent de terre. Peut-être avons-nous là affaire à la solution prochaine du mal-logement ou à celle qui aidera les sinistrés à faire face aux dégâts des catastrophes naturelles.

À Nantes (Loire-Atlantique), un couple et ses trois enfants s'apprêtent à emménager dans l'un de ces pavillons, édifiés par un robot en à peine plus de deux jours. Le robot se déplace pour établir les contours de la maison et déverse une mousse expansive, structure qui servira de moule pour le béton infiltré à l'intérieur. L'architecte a même pu innover dans les formes. L'impression 3D permet aussi de simplifier le chantier : deux personnes, un robot et trois jours sont nécessaires contre 8 personnes et trois semaines pour une maison traditionnelle. Les bailleurs sociaux se montrent donc particulièrement intéressés.

Lutter efficacement contre le mal-logement

Au Texas, une ONG a dévoilé un prototype de 55 m² pour 3 500 €, bâtie en 24 heures. En à peine plus de trois mois, ils prévoient de bâtir 100 maisons 3D en Haïti. Aujourd'hui, 1,2 milliard de personnes vivraient dans des habitats précaires ou des bidonvilles : l'impression 3D peut être une solution d'avenir. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une maison à vendre à Caen (Calvados).
Une maison à vendre à Caen (Calvados). (MYCHELE DANIAU / AFP)