Cet article date de plus de sept ans.

Patrimoine : la Camargue, une "tête d'épingle" qui n'oublie pas son passé

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min
Patrimoine : La Camargue, une "tête d'épingle" qui n'oublie pas son passé -
Patrimoine : La Camargue, une "tête d'épingle" qui n'oublie pas son passé Patrimoine : La Camargue, une "tête d'épingle" qui n'oublie pas son passé - (FRANCE 2)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 2

Triangle de terre et d'eau, située là où le Rhône devient Méditerranée, la Camargue est une terre accueillante, ancrée dans ses traditions.

La Camargue est une terre constellée de vieilles fermes de pierres, appelées Mas. À l'époque, les cinq bâtiments du mas de Laure Vadon pouvaient accueillir une trentaine d'ouvriers agricoles. Entretenir ce patrimoine est devenu un travail à plein temps pour la propriétaire, qui a transformé ses bâtisses en chambres d'hôtes. Laure Vadon investit le revenu de ses chambres dans l'entretien du Mas.

Une terre de traditions

Dans la famille Mailhan, on élève ses taureaux à l'ancienne, de père en fils. Dans des pâturages immenses, les bêtes apprennent à courir, avant d'être sélectionnées pour les traditionnelles courses camarguaises. Pour cet éleveur amoureux de ses bêtes, l'élevage intensif n'est pas une solution : il faut respecter les traditions de la Camargue. "On protège nos terres pour qu'elles restent à l'état sauvage", se félicite Jacques Mailhan.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.