Pas de casinos, mais des clubs privés à Paris

Le gouvernement a décidé de ne pas autoriser l'établissement de casinos dans la capitale, après de nombreux scandales financiers.

France 2

Dans la crainte de voir se développer des parties clandestines de jeu d'argent à Paris, le gouvernement entend créer des clubs de jeux, mais refuse l'établissement de casinos. Des clubs privés pourront avoir des autorisations d'organiser des jeux d'argent.
À Paris, il y a quelques années, on trouvait encore facilement dans les endroits les plus chics, des cercles de jeu d'argent. Des lieux incontournables pour les amateurs de poker et autres jeux de hasard. Mais les sommes générées ont été à l'origine de plusieurs scandales, notamment de blanchiment, et depuis 2008, la plupart des cercles ont dû fermer.

Le modèle londonien

Pour éviter ces dérives, le gouvernement pourrait s'inspirer de ceux qui existent à Londres. Ces endroits sont très sélectifs, avec des droits d'entrée qui peuvent atteindre 7 000 euros, et représentent de véritables sociétés commerciales. C'est ce type de clubs qui pourrait ouvrir à Paris dès janvier 2016.   

Le JT
Les autres sujets du JT
Entre le 1er novembre 2011 et le 31 octobre 2012, les casinos français ont enregistré une baisse de 1,8% du produit brut des jeux. 
Entre le 1er novembre 2011 et le 31 octobre 2012, les casinos français ont enregistré une baisse de 1,8% du produit brut des jeux.  (PASCAL PAVANI / AFP)