Cet article date de plus de six ans.

Paris part en guerre contre la cigarette en terrasse

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

La mairie de Paris a décidé de rappeler aux cafetiers et restaurateurs que leurs terrasses sont interdites aux fumeurs si elles sont couvertes et fermées. Une réglementation qui n'est pas suffisamment respectée.

Comme a pu le constater Flore Maréchal, de France 2, certaines terrasses fermées à Paris disposent de cendriers sur les tables et les consommateurs peuvent y fumer tranquillement. Cela est pourtant interdit depuis novembre 2006. Mais beaucoup de cafetiers contournent la loi Évin en jouant sur le degré de fermeture de leurs terrasses. La mairie de Paris a donc décidé de sévir.

Jusqu'à 750 euros d'amende

La municipalité a décidé de rappeler aux cafetiers qu'ils risquent 135 euros d'amende si leurs consommateurs fument dans une terrasse couverte. Le montant peut grimper jusqu'à 750 euros si le propriétaire des lieux a favorisé la consommation de tabac en mettant des cendriers à disposition des clients. Ces derniers, eux, risquent 68 euros d'amende s'ils fument dans une terrasse couverte, mais ils sont très rarement verbalisés. La mairie de Paris rappelle aussi que le tabagisme passif est responsable de 10% des 70 000 décès dus chaque année à la cigarette.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.