Paris fait la guerre aux incivilités

Mégots jetés à terre, déjections canines, étalages illégaux... Ces incivilités sont, depuis septembre, verbalisées 68 euros contre 35 auparavant. À Paris, une brigade spéciale sillonne les rues de la capitale.

France 3

Les mégots de cigarettes, une nuisance visible et polluante. L'an dernier, la Ville de Paris lançait des contrôles par des agents en civil. Cette année, près de 2 000 agents municipaux parisiens en tenue vont lutter contre les incivilités et mettre en garde les fumeurs qui admettent aussi leurs erreurs. Autre incivilité : les déjections canines. Pour la mairie de Paris, dissuader peut être plus efficace que verbaliser.

Contrôles des échafaudages et des terrasses

Les missions sont multiples, comme sur les décharges sauvages. Mais sans flagrant délit, pas de verbalisation. Sur un chantier, les agents effectuent un contrôle inopiné pour savoir si toutes les autorisations sont accordées pour les échafaudages. Ils mesurent aussi les terrasses, qui doivent respecter un métrage précis afin de ne pas gêner le passage des poussettes et des fauteuils pour handicapés. L'an dernier, près de 46 000 PV ont été dressés pour toutes sortes d'incivilités.

Le JT
Les autres sujets du JT