Cet article date de plus de deux ans.

Sécurité : dernier été sur les plages pour les CRS ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Sécurité : dernier été sur les plages pour les CRS ?
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

L'État pourrait mettre fin à la police des plages, des CRS présents aux côtés des maîtres nageurs dans les stations balnéaires françaises.

Le tandem CRS/MNS (Compagnies républicaines de sécurité/Maîtres nageurs sauveteurs), c'est bientôt de l'histoire ancienne. L'État ne devrait plus financer la mission des policiers sur les plages. Pour la ville de Lacanau, en Gironde, ses 4 km de plages et ses 30 000 personnes à surveiller, la nouvelle a du mal à passer. Les comportements peuvent déraper, un CRS a même été agressé début juillet.

Une vingtaine d'interventions par jour

Au cœur du mois d'août, les interventions s’enchaînent, une vingtaine par jour. Pourtant, en cas d'infraction, les Maîtres nageurs sauveteurs (MNS) ne sont pas habilités à agir seuls et ont besoin du renfort des CRS. D'autant que les policiers ne font pas que verbaliser. Ce matin-là, ils doivent intervenir pour soigner un surfeur blessé au pied. Pour contrôler l'affluence, la mairie a installé des caméras de vidéosurveillance, une vingtaine au total. À Lacanau comme dans toutes les stations balnéaires de France, la police des plages terminera son service à la fin du mois d'août.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Gironde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.