Normandie : comment les entreprises de Vire ont tenu bon face au Covid-19

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Normandie : comment les entreprises de Vire ont tenu bon face au Covid-19
France 3
Article rédigé par
A.Sylvain, Emilie Sizarols, P.Gueny - France 3
France Télévisions

Comment les entreprises ont-elles surmonté la crise du Covid ? Dans la ville de de Vire, en Normandie, le choc a été rude mais tout le monde s'est mobilisé, des employeurs aux salariés de la ville. 

La ville de Vire (Calvados), un bassin très dynamique, compte en temps normal 11 000 emplois pour 11 000 habitants. Puis le Covid-19 est arrivé. Après une année calamiteuse, Laurence, mercière, a décidé de redonner quelques couleurs à la ville en la redécorant, à certains endroits. Deux pas plus loin sur le marché, Gilles Asselot, fabricant de la célèbre andouille de Vire, revient sur son expérience. "On a joué sur le levier du chômage partiel, c'était la seule chose qui était à disposition, il a fallu s'adapter", explique-t-il. 

Plusieurs formes d'aides

Le maire, Marc Andreu Sabater, n'a pas ménagé sa peine : baisse de taxes pour les commerçants, recherche de subventions pour les plus grandes entreprises... "On a essayé, tous acteurs économiques confondus, d'apporter un soutien, sous forme d'aides directes, de subventions, pour les aider à passer ce cap", souffle-t-il. Toutes les entreprises ont été touchées par la crise. Le fleuron des arts de la table, Degrenne, n'a jamais "connu de crise aussi importante", explique Stéphane Brionne, opérateur de forge. Heureusement, l'activité repart peu à peu dans la ville, et les sociétés recrutent à nouveau. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Normandie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.