Pêche : dans la Manche, la technique de la "senne démersale" fait polémique

Publié Mis à jour
Pêche : dans la Manche, la technique de la "senne démersale" fait polémique
France 2
Article rédigé par
J.Lonchampt, C.Colnet, C. Boos, L.de Pavant, L.Haedrich, H.Horoks, F.Cardoen - France 2
France Télévisions

La senne démersale est une technique de pêche extrêmement destructrice qui menace la biodiversité des océans ainsi que l'activité des pêcheurs français. L'Europe avait l'occasion d'interdire cette pêche dans la Manche la semaine dernière, mais elle ne l'a pas fait, suscitant la polémique.

Dans la Manche, la pêche industrielle ne ralentit pas. Certaines techniques provoquent même la polémique, notamment celle appelée "senne démersale". Depuis des années, des dizaines de bateaux hollandais déploient des filets de plusieurs kilomètres carrés qui émettent des vibrations et raclent le fond des mers. Toutes les espèces sont alors capturées, et les pêcheurs français voient leurs ressources s'épuiser.

54 navires pratiqueraient cette technique dans la Manche

Cette technique de pêche controversée est interdite sur une grande partie de la façade atlantique, mais reste autorisée dans la Manche et en mer du Nord. Jeudi 29 septembre, la France avait l'occasion de bannir cette pratique à Bruxelles (Belgique), mais l'amendement a été rejeté. Selon les ONG, la France a abandonné ses pêcheurs. Un eurodéputé de la majorité explique de son côté que l'amendement aurait été mal formulé, et ne pouvait être défendu. Dans la Manche, 54 navires pratiqueraient la senne démersale. Une quarantaine appartiendrait à des armateurs hollandais. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.