Chavirage mortel dans la Manche : "Il y a toujours des drames avec la mer, mais de cette importance-là, jamais", témoigne le maire d'Agon-Coutainville

Trois enfants sont morts lundi, leurs parents ont été blessés, dans le chavirage de leur vedette de plaisance à Agon-Coutainville dans la Manche.

Christian Dutertre, maire d\'Agon-Coutainville, le 12 août 2019.
Christian Dutertre, maire d'Agon-Coutainville, le 12 août 2019. (HUGO SMAGUE / MAXPPP)

"Il y a toujours des drames avec la mer. Mais de cette importance, et avec des enfants, jamais", a réagi sur franceinfo lundi 12 août Christian Dutertre, le maire d'Agon-Coutainville (Manche). Plus tôt dans la journée, vers 15h30, une vedette de plaisance a chaviré, faisant trois morts. Les victimes sont des enfants âgés de 7 à 11 ans. Leurs parents, également à bord, sont blessés.

Le lieu du naufrage, à  environ 800 mètres de la plage de Passous, n'est "pas du tout accidentogène", selon le maire qui s'est rendu sur place "cinq minutes" après le drame. Christian Dutertre reconnaît que la mer était "nerveuse" et "pas facile" dans l'après-midi. "Mais d'abord, il faut savoir raison garder et ne pas donner d'informations qui n'ont pas été vérifiées, a insisté Christian Dutertre, on est encore dans le temps de l'investigation avec la gendarmerie et le procureur de la République". Le parquet de Coutances a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances précises de ce naufrage et connaître les causes du décès des trois enfants. Un examen des corps des victimes sera pratiqué mardi.

"Encore une fois, il y a un temps de recueillement, de pensées, d'accompagnement des familles si besoin, insiste le maire d'Agon-Coutainville, pensons d'abord aux familles". "C'est un drame pour les familles au sens large, les parents, les grands-parents", a-t-il conclu. Avant de prendre la mer, les victimes séjournaient pendant leurs vacances, dans un camping voisin de Gouville-sur-Mer.