Eure : de nombreuses interrogations après la mort de Lisa, 3 ans, rouée de coups par ses parents

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Les questions sont nombreuses, mercredi 27 septembre, au sujet du calvaire de la petite Lisa, 3 ans, retrouvée morte dans l’Eure durant le week-end, le corps couvert de bleus. Sa mère et son beau-père ont admis des violences répétées. -
Eure : de nombreuses interrogations après la mort de Lisa, 3 ans, rouée de coups par ses parents Les questions sont nombreuses, mercredi 27 septembre, au sujet du calvaire de la petite Lisa, 3 ans, retrouvée morte dans l’Eure durant le week-end, le corps couvert de bleus. Sa mère et son beau-père ont admis des violences répétées. - (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - V. Meyer, M. Mezarai, S. Gravelaine, France 3 Normandie
France Télévisions
franceinfo
Les questions sont nombreuses, mercredi 27 septembre, au sujet du calvaire de la petite Lisa, 3 ans, retrouvée morte dans l’Eure durant le week-end, le corps couvert de bleus. Sa mère et son beau-père ont admis des violences répétées.

Quelques fleurs en hommage à Lisa, cette fillette de 3 ans dont le corps a été retrouvé inanimé et couverts de bleus, le week-end dernier. Le soir du drame, le couple a d’abord fait croire à une crise cardiaque. "Ça m’a choquée : pas une larme. En tant que mère de famille, je sais de quoi je parle", témoigne une voisine, qui a assisté à l’arrivée des secours. Cette dernière avait déjà donné l’alerte lors d’une violente dispute du couple, quelques mois auparavant. 

La question des responsabilités 

Dans le quartier, les habitants sont choqués, mais pas surpris. "Ils se tapaient dessus, on entendait hurler", confie l’un d’eux. Mercredi 27 septembre, la question des responsabilités se pose. Une amie du couple avait tenté de contacter le 119, le numéro pour les enfants en danger, sans succès. La petite fille était absente à l’école depuis une semaine. La directrice de son établissement a été provisoirement suspendue. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.