Nord : un maire en guerre contre les dépôts de déchets sauvages

Le maire de Raismes (Nord) interdit le ramassage des encombrants pour protester contre les décharges sauvages de plus en plus nombreuses. 

FRANCE 3

À Raismes (Nord), des déchets sauvages sont déposés aux quatre coins de la commune et des employés municipaux doivent les ramasser quotidiennement. "C'est toutes les semaines depuis plusieurs mois, voire plusieurs années", dénonce le directeur du service cadre de vie, Jean-Claude Bargibant. Les déchets se trouvent en ville, mais aussi et surtout en bordure de routes, le long de la forêt. Ce paysage de désolation a poussé le maire de Raismes, Aymeric Robin, à taper du poing sur la table. Il a en effet décidé qu'il n'y aurait pas de ramassage pendant 20 jours.

Une opération spectaculaire

Dans les rues, cette décision radicale est finalement plutôt bien perçue. "Je trouve qu'il a raison parce qu'il y a trop d'abus", témoigne un homme. Les incivilités sont en augmentation. En 2017, 72 tonnes de déchets ont été récupérées pour un coût de 72 000 euros à la charge de la commune. L'élu souhaite provoquer un électrochoc : "si l'éducation à la gestion de ces déchets n'est pas suffisante, oui, on passera à la répression", a -t-il déclaré. La grève du ramassage des encombrants voulue par la mairie se conclura par une opération spectaculaire vendredi 23 novembre. Tous les déchets accumulés seront récupérés et exposés en place publique

Le JT
Les autres sujets du JT
À Raismes dans le Nord, le maire se bat contre les décharges sauvages. 
À Raismes dans le Nord, le maire se bat contre les décharges sauvages.  (FRANCE 3)