Le remplacement des prothèses PIP remboursé en cas de cancer

La secrétaire d'Etat en charge de la Santé, Nora Berra, a estimé que la campagne de remplacement des implants coûterait 50 millions d'euros à la Sécu, vendredi sur i-Télé.

Francetv info

Le gouvernement a recommandé vendredi 23 décembre, "à titre préventif et sans caractère d’urgence", que le retrait des prothèses mammaires PIP soit proposé aux femmes qui les portent, même en l'absence de signes de détérioration de l'implant. 

Invitée de la matinale d'i-Télé, Nora Berra, la secrétaire d'Etat en charge de la Santé, a détaillé les modalités d'indemnisation : le retrait et le remplacement des implants seront intégralement pris en charge par la Sécurité sociale pour les cas de cancer. Mais s'il s'agit d'une opération esthétique, seul le retrait des prothèses sera remboursé. Selon Nora Berra, cette campagne de remplacement coûtera 50 millions d'euros à l'Assurance-maladie.

 

Nora Berra sur le plateau d\'i-Télé, le 23 décembre 2011.
Nora Berra sur le plateau d'i-Télé, le 23 décembre 2011. (I-TÉLÉ)