Migrants : une vie En Europe entre sécurité et grande misère

Paris aura bien son centre d'accueil pour migrants. Mais en attendant, ces derniers se débrouillent comme ils peuvent.

France 3

Un visage parmi une centaine d'autres sur quelques matelas, entre deux voies de boulevard parisien. Cela fait trois mois que Stéphane Azzathia dort ici. Il tient à nous montrer les conditions dans lesquelles il vit : un seul point d'eau pour se laver et boire. Et ses toilettes installées depuis une semaine, déjà hors d'usage. Stéphane Azzathia est Ivoirier, il a immigré en Libye en 2010. Jeté en prison pendant la guerre civile, il a dû fuir le pays. 

Grand espoir

"Ils avaient l'habitude de nous donner à manger une fois par jour dans cette prison de Libye. On ne pouvait avertir personne. Chaque jour, quelqu'un mourrait (...), ils ont tué 240 personnes", raconte Stéphane Azzathia. Ici, il a trouvé la sécurité, mais aussi une grande misère. Pour lui, la construction d'un camp à Paris est un grand espoir.

Le JT
Les autres sujets du JT