Le numéro 2 du FN veut dérembourser les "IVG de confort"

Interrogé sur le programme du FN qui prévoit une importante baisse des dépenses sociales, le vice-président du parti Louis Aliot a défendu "le non-remboursement des IVG non-thérapeutiques". 

Francetv info

Le vice-président du Front national, Louis Aliot, a dénoncé des "IVG de confort" lundi 30 janvier dans l'émission "Mots croisés" sur France 2. Interrogé sur le programme du FN qui prévoit une importante baisse des dépenses sociales, il a défendu "le non remboursement d'une IVG non-thérapeutique". Selon lui, il y a "des femmes qui voudraient garder leur enfant mais qui ne le peuvent pas car tout est fait pour qu'elles le laissent""Tout est fait pour inciter à l'avortement et rien n'est fait pour préserver la vie."

Louis Aliot, vice-président du Front national, sur le plateau de l\'émission \"Mots croisés\" (France 2), le 30 janvier 2012.
Louis Aliot, vice-président du Front national, sur le plateau de l'émission "Mots croisés" (France 2), le 30 janvier 2012. (FTVI / FRANCE 2)