Loire : 850 pieds de vigne volés

Le montant du préjudice est estimé à 40 000 euros. Une équipe de France 3 revient sur les faits.

FRANCE 3
Hier, vendredi 11 septembre, les gendarmes ont longtemps arpenté ce terrain de Verlieu (Loire), à la recherche d'indices. Une enquête inattendue pour un vol exceptionnel. 850 pieds de vigne soit un tiers de la parcelle a été vendangée dans la nuit de jeudi à vendredi illégalement. "Avec une pointe d'humour, on n’aurait pas fait mieux, c'est-à-dire qu'il ne reste pas un raisin. La parcelle a été vendangée tout à fait correctement, il faut imaginer une équipe avec des sécateurs, avec des paniers, avec des bennes. C'est un travail qui a été fait dans les règles de l'art", explique au micro de France 3 Philippe Guigal, directeur général des caves Guigal.

Un vin rare

Cette parcelle devait donner un vin rare baptisé "Luminescence". Une vendange tardive produite après de fortes chaleurs. Elle devait être commercialisée pour la troisième fois seulement dans l'histoire de ce domaine, à 40 euros la bouteille. La décision de vendanger avait été prise jeudi et l'opération devait débuter vendredi. Le préjudice est estimé à 40 000 euros.


 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des vignes de Chablis (Yonne), le 1er septembre 2015.
Des vignes de Chablis (Yonne), le 1er septembre 2015. (FRANCE 3 BOURGOGNE)