Les séquestrations de plus en plus fréquentes en France

Lors de cambriolages, les séquestrations sont de plus en plus fréquentes. Il y en a huit par jour en moyenne. France 3 est allé à la rencontre d'une victime.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Les cambriolages s'accompagnent de plus en plus de séquestrations. Il y en a huit en moyenne chaque jour. Face à la multiplication des alarmes, les malfrats préfèrent s'introduire dans les habitations lorsque les occupants sont présents. Ce qui occasionne un double traumatisme chez les victimes.

25% de plus en un an

Aurore témoigne, le visage masqué, face à la caméra de France 3 : "Mon mari est parti pour aller travailler et j'ai entendu du bruit, j'ai ouvert la porte et je me suis retrouvée en face de deux hommes cagoulés qui m'ont dit qu'il ne fallait pas que je fasse de bruit, qu'il ne fallait pas que je réveille mon fils, qu'ils savaient que j'étais enceinte et qu'ils venaient juste pour l'argent." Aurore est ensuite enfermée dans une chambre avec son petit garçon.
Un cas de plus en plus fréquent. En 2014, on a compté 2 800 séquestrations, soit une augmentation de 25% en un an.

Le JT
Les autres sujets du JT