Cet article date de plus de six ans.

Les hôpitaux publics vont devoir se serrer la ceinture

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

La ministre de la Santé Marisol Touraine a établi un plan d'économie drastique pour les trois prochaines années. Ses propositions devraient déplaire aux professionnels de la santé.

C'est un plan d'économie qui n'était pas censé filtrer mais que le magazine Challenge a pu se procurer. Marisol Touraine a arrêté un plan d'économie d'ici 2017. Et les mesures qu'elle compte prendre pourraient raviver les tensions entre elle et les professionnels de la santé.

La ministre de la Santé entend économiser trois milliards d'euros sur les trois prochaines années. L'effort sur porte sur trois points sensibles. Le premier porte sur la masse salariale : 860 millions d'euros doivent être économisés sur 22 000 postes, soit 2% des effectifs de la fonction publique hospitalière.

Raccourcir les séjours hospitaliers

Le deuxième : Marisol Touraine envisage d'économiser 1,6 milliard d'euros avec la mutualisation des achats aux fournisseurs et avec le regroupement entre hôpitaux.

Enfin, le troisième volet porte sur le développement de la chirurgie ambulatoire, qui doit permettre des retours à domicile des patients plus rapides, ainsi que des séjours hospitaliers globalement plus courts. Economie escomptée : un milliard d'euros.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.