Une majorité de Français s'estime joyeux

84% jugent leur tempérament "tout à fait" ou "plutôt" joyeux, selon un sondage Ipsos réalisé pour la Foire de Paris et publié mardi.

La musique est une des principales sources de joie des Français, selon un sondage Ipsos pour La Foire de Paris publié le 3 avril 2012.
La musique est une des principales sources de joie des Français, selon un sondage Ipsos pour La Foire de Paris publié le 3 avril 2012. (DAVID MALI / GETTY IMAGES)

"Les Français se révèlent plus positifs qu'il n'y paraît", conclut un sondage publié mardi 3 avril. Une grande majorité de Français (84%) estime en effet avoir un tempérament "tout à fait" ou "plutôt" joyeux, selon cette étude réalisée par l'institut Ipsos pour la Foire de Paris.

Les femmes sont globalement plus nombreuses à se juger joyeuses et 87% des 16-24 ans se décrivent comme tels, contre 78% des 55-64 ans. Les Français sont d'un "optimisme individuel" mais présentent "un vécu collectif où tout fout le camp". Un paradoxe, d'après le psychiatre Michel Lejoyeux (ça ne s'invente pas).

• Les Français, "plutôt" joyeux en groupe

Parmi les Français interrogés, 92% éprouvent leurs plus grands moments de joie "plutôt" lorsqu'ils sont avec les autres, contre 8% lorsqu'ils sont seuls. 

La maison, le travail et l'école sont des lieux où une majorité de Français estime être entourée de gens joyeux.

• Musique et bonne chère nous rendent heureux

La gastronomie et la musique sont les deux principales sources de joie, révèle l'étude. Savourer un bon repas apporte "un peu" voire "beaucoup" de joie pour 92% des Français. Quant à la musique, elle rend joyeux 87% des Français.

La rupture de la routine et la surprise sont aussi vecteurs de joie, comme la variété des activités du week-end pour 81% des Français. Engager la conversation avec des gens avec qui on n'a pas l'habitude de parler rend aussi joyeux, estiment 67% de nos concitoyens.

Lorsqu'ils ressentent de la joie, 68% ont envie de sourire. A cet égard, les femmes sont plus démonstratives que les hommes : 26% d'entre elles ont envie de danser, contre seulement 9% des hommes.

 

Ce sondage a été réalisé en France, sur internet, du 29 février au 7 mars auprès de 1 011 personnes âgées de 16 à 64 ans représentatives de la population française.