Cet article date de plus de dix ans.

Les Français fâchés avec le Code de la route

Une étude montre qu'une large part des conducteurs adopte des comportements dangereux sur l'autoroute, qu'il s'agisse de vitesse, du respect des distances de sécurité ou encore des dépassements.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Quelque 37% des conducteurs observés durant l'étude ont dépassé allègrement les 130 km/h autorisés. (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

Français au volant, danger au tournant. C'est en tout cas le constat dressé par une étude (PDF) publiée mercredi 4 juillet par le concessionnaire autoroutier Sanef, et reprise par Europe1.fr. Le rapport souligne les comportements dangereux sur la route, qui peuvent provoquer des accidents "plus ou moins graves". Voici les principales données de l'étude, réalisée pendant une semaine au mois de mars sur l’A13.

• Plus d'un conducteur sur trois roule trop vite. La vitesse moyenne des automobilistes mesurée sur la portion d'autoroute étudiée est de 127 km/h, mais 37% des conducteurs dépassent allègrement les 130 km/h autorisés, indique le rapport. Pire, 3% d'entre eux vont même au-delà des 150 km/h, ce qui entraîne au minimum un retrait de deux points sur le permis (PDF).

• La voie de droite ? Connaît pas. Un automobiliste sur trois ne se rabat pas comme il le devrait sur la voie de droite lorsqu'il en a la possibilité. Et c'est encore pire la nuit, puisque ce taux grimpe à 53%. Résultat : le dépassement est rendu plus délicat, et les risques augmentent.

• Des dépassements anarchiques. Après avoir doublé un véhicule, deux conducteurs sur trois ne signalent pas qu'ils vont se rabattre avec leur clignotant. Certains doublent même par la droite : sur un trajet de 150 kilomètres, cette situation se présente en moyenne sept fois, indique le rapport.

• Les distances de sécurité ignorées. Enfin, 26% des conducteurs roulent trop près du véhicule qui les précède, au lieu de laisser une centaine de mètres de sécurité. Pire : dans 32% des cas, ces imprudences ont lieu sur la voie du milieu.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.