Les abeilles et les fleurs profitent de la météo

La nature est un peu perturbée par les conditions météo très douces de ce mois de novembre. Exemple dans le Puy-de-Dôme.

FRANCE 3

Il y a des bruits qui ne trompent pas. Cet apiculteur de Clémensat (Puy-de-Dôme) a beau avoir mis son rucher en hivernage, ses pensionnaires se comportent comme aux beaux jours du printemps. "Ce qu'elles ont compris, c'est qu'il fait beau, c'est que le lierre donne encore, c'est qu'il y a du pollen", commente-t-il au micro de France 3. À cette période, les abeilles sont censées se reposer jusqu'au mois de mars, mais là, "tant qu'elles peuvent en prendre, elles en prennent".

Un plaisir pour les jardiniers

Leur temps de repos sera cette année plus court. Au printemps prochain, elles pourraient donc manquer de force. Dans les jardins privés, l'été s'étire et les géraniums sont en pleine forme alors qu'ils se préparaient à passer l'hiver au chaud. Du coup, pour ce 11 novembre, les mains vertes étaient de sortie dans les jardineries.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une abeille (à g.) et une guêpe (à dr.).
Une abeille (à g.) et une guêpe (à dr.). (TIM GRAHAM / GETTY IMAGES)