Feuilleton : les chefs-d'œuvre des terrils (4/5)

Cette semaine, France 2 consacre son feuilleton du 13 Heures au Louvre-Lens (Pas-de-Calais). Jeudi 11 octobre, lumière sur les vocations que le musée a créé chez certains habitants.

FRANCE 2

Toute la semaine, France 2 vous emmène dans les coulisses du Louvre-Lens (Pas-de-Calais). Un musée qui crée des vocations chez certains habitants. Certains vont même jusqu'à faire du porte-à-porte pour assurer le service après-vente des expositions. Alors que l'exposition est sur le point d'être finalisée et d'ouvrir au public, Bernard, amoureux du Louvre-Lens, compte bien embêter ses voisins. 

Un déclic artistique

"Il insiste pour qu'on aille voir la nouvelle expo", explique une voisine. Avec Bernard, toute la rue à droit à sa visite. Bernard n'est pas payé par le musée, mais son Louvre, il tient à le faire partager à tout le monde. "Il y a comme un blocage, on ne sait pas pourquoi. Ils ont l'impression que ce n'est pas pour eux, que c'est réservé à une certaine élite", explique Bernard. Mais si tous les Lensois n'ont pas encore franchi ses portes, le Louvre a infusé un soupçon d'art dans la ville. À l'ombre des terrils se trouve une école de dessin. On y trouve beaucoup de retraités. Pour certains, le Louvre-Lens a carrément servi de déclic artistique. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le musée du Louvre-Lens a créé des vocations chez certains habitants.
Le musée du Louvre-Lens a créé des vocations chez certains habitants. (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 2)