Feuilleton : les chefs-d'œuvre des terrils (3/5)

Dans le musée du Louvre-Lens (Pas-de-Calais), les habitants sont associés à la préparation des expositions. France 2 vous emmène dans les coulisses.

FRANCE 2

Le Louvre compte 450 000 oeuvres : des tableaux, des sculptures ou des gravures admirés des touristes du monde entier. Parfois, quelques-unes sont décrochées pour être prêtées. Un conservateur supervise ces instants délicats. L'antenne du Louvre à Lens (Pas-de-Calais), va récupérer un tableau majeur : Le Verrou de Fragonard, acheté près d'un million d'euros il y a 45 ans par le musée. Sous haute sécurité, ce tableau d'exception va rejoindre Lens comme d'autres toiles de maître, de dorures, de trésors.

Des métiers de l'ombre méconnus

Bernard, fils et petit-fils de mineur, peine à y croire. Le retraité a rendez-vous dans quelques heures au musée. Ici, avant, il y avait les mines, puis plus rien, un terrain abandonné où il ne fait pas bon se promener. À l'intérieur, le temps est compté, une exposition se prépare. Margaux est socleuse, elle fabrique les armatures qui soutiennent les oeuvres. Des petits métiers de l'ombre. Mathilde, elle, doit trouver la juste lumière pour éclairer des tableaux centenaires. Un métier rare et surprenant. À l'heure du goûter, les habitants sont consultés pour des futures expositions. Ils sont même interrogés sur le titre d'une future exposition sur la Pologne. Une mise en valeur qu'apprécie Bernard.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un terril à Loos-en-Gohelle (Nord) le 1er janvier 2017.
Un terril à Loos-en-Gohelle (Nord) le 1er janvier 2017. (MAXPPP)