Le pouvoir d'achat et chômage au cœur du vote pour la présidentielle

Ce sont les deux thèmes qui pèseront le plus dans le vote des Français, loin devant l'insécurité, selon un sondage BVA réalisé après les tueries de Toulouse et Montauban.

Le pouvoir d\'achat est une préoccupation pour 42% des Français.
Le pouvoir d'achat est une préoccupation pour 42% des Français. (MYCHELE DANIAU / AFP)

Alors que la campagne présidentielle bat son plein, les préoccupations des Français varient peu. Le pouvoir d'achat (42%) et le chômage (30%) sont les thèmes qui pèseront le plus dans le vote des Français, loin devant l'insécurité (8%), selon une enquête BVA parue mardi 27 mars dans Le Parisien/Aujourd'hui en France

Les questions économiques et sociales sont plébiscitées par les personnes interrogées avec, dans l'ordre : le pouvoir d'achat (42%), le chômage (30%), la croissance (23%), la dette publique (20%), la pauvreté et la précarité (18%), l'école (17%), les impôts (14%). Une semaine après les tueries de Toulouse et Montauban, le thème de l'insécurité pèsera dans le vote de seulement 8% des sondés, à égalité avec l'immigration, devant les retraites (7%), la santé (5%), l'Europe (4%) et enfin l'environnement (3%).

Pour 51% des personnes interrogées, l'affaire du tueur de Toulouse aura certes "un impact sur le vote des Français" (47% pensent le contraire). En revanche, 81% affirment qu'elle n'influencera pas leur propre vote (contre 17%). Sur tous les thèmes, le candidat PS François Hollande est jugé le plus crédible, mis à part sur l'Europe où il est devancé par le président et candidat UMP Nicolas Sarkozy, et sur l'insécurité, où les deux hommes font jeu égal.

 

Ce sondage a été réalisé le 26 mars par téléphone et internet avec la méhode des quotas, auprès d'un échantillon représentatif de 890 personnes de 18 ans et plus.