Le Mont-Saint-Michel a perdu un tiers de ses habitants en 5 ans

L'un des sites les plus visités de France est aussi un village qui perd de plus en plus d'habitants, faute de structures adéquates.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Il ne reste plus que trente habitants au Mont-Saint-Michel (Manche). La commune a ainsi perdu treize habitants en cinq ans, alors même que le village accueille chaque année plus de 2,5 millions de visiteurs venus admirer l'une des merveilles architecturales de France. "Les jeunes maintenant veulent aller à l'extérieur, avoir leur maison, leur confort. Au Mont-Saint-Michel il n'y a pas de boucher, il n'y a pas de boulanger. Ce n'est plus une commune. Il n'y a plus d'école d'ailleurs", déplore le maire Yann Galton.

Seuls les moines de l'abbaye s'en accommodent

Par conséquent, pour les quelques irréductibles bien décidés à ne pas partir, la situation est de plus en plus difficile. "On a l'impression que les autorités de l'État veulent nous mettre dehors", confie Jean-Yves Lebrec, habitant du village. "On nous empêche de nous garer, on nous empêche d'accéder. La vie devient impossible", regrette-t-il. Depuis 2015, le Mont-Saint-Michel est redevenu une île, et la réglementation qui sécurise son accès s'est durcie. Les seuls qui semblent ne pas se plaindre sont les moines et les moniales de l'abbaye. Ils sont 12, et représentent ainsi près de la moitié des habitants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Mont-Saint-Michel a été évacué pendant plusieurs heures, dimanche 22 avril 2018.
Le Mont-Saint-Michel a été évacué pendant plusieurs heures, dimanche 22 avril 2018. (DAMIEN MEYER / AFP)