Cet article date de plus de huit ans.

"Auto Plus" copie la plaque d'immatriculation de Hollande

Le magazine spécialisé a voulu démontrer combien il est facile de faire réaliser de fausses plaques d'immatriculation.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La Citroën DS5 hybride de Francois Hollande, garée devant le Conseil économique, social et environnemental, le 12 juin 2012. (MAXPPP)

On appelle cela une "doublette", une fausse plaque d'immatriculation copie d'une vraie. Pour démontrer combien il est facile de s'en procurer, le magazine spécialisé Auto Plus a fait réaliser des doubles des plaques d'immatriculation de la Citroën DS5 de François Hollande, la voiture officielle du président de la République. 

L'hebdomadaire a sollicité huit sites internet spécialisés, explique Le Figaro. Sur ces huit boutiques, seules deux ont demandé qu'on leur fournisse une copie de la carte grise du véhicule. Les six autres ont délivré les précieux sésames sans aucune formalité administrative. Aucun de ces vendeurs n'est en tort, souligne Auto Plus, car la loi ne les oblige pas à réclamer le moindre justificatif.

Les journalistes se sont également rendus dans des garages ou des cordonneries, relate 20 Minutes. Tous ont refusé de délivrer une plaque d'immatriculation sans document officiel. Mais lorsque les rédacteurs leur ont fourni de grossières copies, la moitié des boutiques ont accepté de fabriquer les plaques. "Une souplesse qui illustre bien la hausse de l'usage de fausses plaques", note Europe 1. En 2011, 20 296 amendes ont été rédigées pour usurpation ou usage de fausses plaques, contre 13 574 en 2010. Des infractions en hausse de 50% sur un an.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.