Le grand inventaire des secrets des océans

Chaque année, une mission part mesurer les stocks de poissons dans les océans, pour notamment déterminer les quotas de pêche. France 2 y a participé.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Cela fait bientôt trois semaines que le Thalassa explore le golfe de Gascogne. À son bord, il y a tous les équipements nécessaires pour mesurer la quantité des petits poissons, qu'il s'agisse des anchois, sardines ou chinchards qui nagent en banc. L'objectif des scientifiques est d'aider à fixer les quotas de pêche et éviter que le stock de poissons ne soit en danger, comme ce fut le cas avec les anchois en 2005.

Une étude précise des espèces

Mathieu Doray est en charge de cette mission d'évaluation. Il estime la zone de prospection à parcourir en l'espace d'un mois à "deux mille nautiques, donc à peu près 4 000 km". Le navire quadrille le périmètre en partant de la pointe bretonne. Sous le navire, trois sondeurs acoustiques envoient des ultrasons qui détectent les bancs de poissons. La forme et la densité de ces bancs diffèrent selon les espèces. Après la détection, il faut vérifier et identifier tous les poissons. Ils sont alors pêchés, triés par espèce, sexe, taille, poids et taux de graisse. Ce travail est essentiel pour déterminer l'évolution des populations : si le nombre en âge de procréer s'effondre, l'écosystème est déséquilibré.

Le JT
Les autres sujets du JT