Hébergement d'urgence : "Tout le monde doit être pris en charge"

Le secrétaire d'Etat au Logement, Benoist Apparu, a demandé aux préfets de s'assurer qu'aucune demande reste non pourvue durant la vague de froid.

Francetv info

Face à la vague de grand froid qui s'abat sur la France, le secrétaire d'Etat au Logement, Benoist Apparu, a demandé aux préfets de prendre en charge "100 % des demandes" d'hébergement d'urgence.

"J'ai effectivement alerté hier tous les préfets sur la vague de froid qui arrivait pour leur dire, pour l'instant on applique ce qu'on appelle le zéro demande non pourvue. (...) Ce que je demande maintenant [aux préfets], c'est de prendre en charge tout le monde pendant cette période de grand froid, familles comme personnes isolées", a-t-il expliqué mardi 31 janvier sur Canal Plus.

Benoist Apparu a détaillé les chiffres. "Le nombre de places ouvertes toute l'année, c'est 117 000 places, 25 % de plus qu'en 2007. Pendant cette période hivernale, on a ouvert 10 000 places de plus et on peut monter jusqu'à 19 000 places. Donc on a encore des marges de manœuvre pour ouvrir dès cette semaine toutes les places indispensables pour nous permettre de résoudre cette question."

Benoist Apparu, secrétaire d\'Etat en charge du Logement, sur le plateau de \"La Matinale\" de Canal Plus, le 31 janvier 2012.
Benoist Apparu, secrétaire d'Etat en charge du Logement, sur le plateau de "La Matinale" de Canal Plus, le 31 janvier 2012. (FTVI / CANAL PLUS)