Le chantier contesté du Center Parcs de Roybon, en Isère, est suspendu

Le tribunal administratif de Grenoble a suspendu l'un des arrêtés permettant à la socité "Roybon Cottages" d'exploiter le site.

Des personnes se tiennent devant les barricades dressées par les manifestants à l\'emplacement contesté du futur Center Parcs de Roybon (Isère), le 23 décembre 2014.
Des personnes se tiennent devant les barricades dressées par les manifestants à l'emplacement contesté du futur Center Parcs de Roybon (Isère), le 23 décembre 2014. (JEAN-PIERRE CLATOT / AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le tribunal administratif de Grenoble a suspendu, mardi 23 décembre, les travaux du Center Parcs contesté de Roybon (Isère). Le juge des référés, Christian Sogno, a décidé de suspendre l'arrêté du 3 octobre qui permettait à la société "Roybon Cottages" de démarrer les travaux au titre de la loi sur l'eau. Il a estimé qu'il existait un doute "quant à la suffisance des mesures prévues par l'arrêté pour compenser la destruction de zones humides qu'entraînera la réalisation du projet". 

Le juge a en revanche rejeté les trois recours visant l'arrêté préfectoral du 16 octobre 2014, qui autorisait la destruction d'espèces protégées et de leur habitat. Il a estimé qu'aucun doute sérieux ne pesait sur sa légalité. La suspension d'un seul arrêté suffit toutefois à suspendre les travaux de défrichement, préalables à la construction du Center Parcs.

Les opposants occupent toujours le site

"Une éventuelle suspension aurait des conséquences considérables. Je ne sais pas dans quelle mesure ça signerait l'arrêt du projet", avait prévenu l'avocate du groupe Pierre & Vacances, initiateur du projet, rappelle La Dépêche. Quelque 40 hectares ont déjà été défrichés depuis le début des travaux le 20 octobre

Mais l'avancée du projet a été stoppée début décembre par des opposants, qui occupent une maison forestière sur le site. Ils dénoncent les effets du Center Parcs sur l'environnement. La construction du complexe touristique causerait la destruction de plusieurs hectares de zones humides, essentielles pour la faune et la flore.