Cet article date de plus de quatre ans.

La résistance de l'horloge comtoise

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
La résistance de l'horloge comtoise
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

L'horloge comtoise a bien failli disparaître, une seule manufacture en fabrique encore en France.

Depuis plus de 40 ans, solidement installée dans un coin du salon, elle rythme l'existence de la famille Rebière. Faite de bois, d'émail et de laiton, cette horloge comtoise est bien plus qu'un meuble comme un autre. "Un meuble comme un autre on s'en débarrasse d'ici 10 ou 20 ans, ça c'est autre chose. Mais une horloge c'est la vie, c'est le centre de la famille, c'est là où tout le monde se réuni", explique Jean-Claude Rebière, heureux détenteur d'une horloge comtoise.

Voir le temps dans le balancement

C'est un pilier pour le foyer, l'horloge a été achetée par ce couple au moment de son mariage. Inéluctablement depuis, tous les dimanches, c'est monsieur qui remonte la mécanique. "Moi, ce que j'aime bien, c'est ce balancier, c'est-à-dire le temps, voir le temps passer. Parce qu'une montre, aujourd'hui, on regarde un chiffre sur une montre électronique ou électrique, il n'y a pas cet effet-là", poursuit Claude Rebière.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.