Cet article date de plus de dix ans.

L'UMP va devoir s'infliger une cure d'austérité

La défaite aux législatives va coûter cher à l'UMP. Dans une lettre, le trésorier du parti appelle Jean-François Copé à prendre des mesures draconiennes au niveau budgétaire.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, tient une conférence de presse au siège du parti, le 2 juillet 2012 à Paris. (THOMAS SAMSON / AFP)

Rigueur, vous avez dit rigueur ? Après la défaite de l'UMP aux législatives, le trésorier du parti, Dominique Dord, appelle le secrétaire général, Jean-François Copé, à prendre des mesures draconiennes pour rééquilibrer son budget. 

Selon une "lettre de cadrage" révélée par Le Canard enchaîné, qui rappelle que le score obtenu par l'UMP aux législatives représente une perte sèche de 11 millions d'euros par an, Dominique Dord préconise le doublement des cotisations de l'ensemble des élus UMP pour recueillir quatre millions d'euros ; le non-renouvellement des CDD, intérimaires et stagiaires pour économiser deux millions ; la division par deux du budget communication pour épargner 1,5 million d'euros ; et la réduction drastique du budget dédié aux meetings et de l'enveloppe accordée aux associations liées à l'UMP.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.