L'UMP va déposer une motion de censure contre la politique économique du gouvernement

Jean-François Copé l'annonce dans "Les Echos" jeudi.

Jean-François Copé, le 6 février 2013.
Jean-François Copé, le 6 février 2013. (PIERRE ANDRIEU / AFP)

"François Hollande doit immédiatement changer de politique économique." Dans une interview au quotidien Les Echos jeudi 14 février, le président de l'UMP, Jean-François Copé, annonce que son parti va déposer "dans les prochaines semaines" une motion de censure contre la politique économique du gouvernement.

Objectif affiché de la manœuvre : inciter François Hollande à "changer immédiatement" de cap. Selon Jean-François Copé, si l'objectif des 3% de déficit public en 2013 ne peut être tenu, comme l'a annoncé le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, c'est "en raison des options folles que le président Hollande a prises" et cela constitue "le véritable aveu de son échec".

Le président de l'UMP précise sa critique des orientations économiques du gouvernement. "Le tour de vis fiscal de l'automne a tué l'économie et cassé la croissance, comme nous l'avions prédit", assure-t-il. Pour Jean-François Copé, l'urgence est de diminuer la dépense publique. "Il faut repenser le périmètre de l'action de l'Etat en ouvrant des missions au privé", propose-t-il, ajoutant qu'il faudrait réduire les allègements de charges et relever la durée légale du travail.