Cet article date de plus d'onze ans.

L'ex-ministre de Jacques Chirac a été mis en examen et placé en détention provisoire dans la nuit de vendredi à samedi

Poursuivi pour "délit de favoritisme et corruption passive", il a passé sa première nuit au centre pénitentiaire de Ducos (Martinique).L'information, ouverte le 5 mai 2009, concerne des suspicions sur les conditions de passation de marchés publics à la Communauté de Communes de l'Ouest Guyanais (CCOG) que Léon Bertrand préside depuis avril 2001.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Léon Bertrand (ici avec Brice Hortefeux) le 6 septembre 2007 à Saint Georges de l'Oyapock en Guyane (AFP/JODY AMIET)

Poursuivi pour "délit de favoritisme et corruption passive", il a passé sa première nuit au centre pénitentiaire de Ducos (Martinique).

L'information, ouverte le 5 mai 2009, concerne des suspicions sur les conditions de passation de marchés publics à la Communauté de Communes de l'Ouest Guyanais (CCOG) que Léon Bertrand préside depuis avril 2001.

Arrivé vendredi vers 22h00 locales (3h00 samedi heure de Paris) au Palais de Justice de Fort-de-France en provenance de Cayenne (Guyane), Léon Bertrand a été présenté au juge Thierry Rolland. Celui-ci lui avait notifié un mandat d'amener dans le cadre d'une information judiciaire ouverte "contre X" pour prise illégale d'intérêt, favoritisme, corruption passive, faux et usage de faux".

L'ancien ministre du Tourisme avait été placé mercredi en garde à vue à Cayenne. Il y a passé près de 40 heures.

La justice soupçonne des irrégularités dans l'attribution de marchés publics par la collectivité qu'il préside, dans une période allant de 2003 à 2009. Dans cette affaire, après plus de deux ans d'enquête préliminaire, une information judiciaire a été ouverte en mai 2009 et confiée au juge d'instruction Thierry Rolland, à Fort-de-France, en Martinique.

Arrivé de Guyane dans le même avion que Léon Bertrand, Augustin To-Sah-Be-Nza, le directeur général de la CCOG a été mis en examen pour "délit de favoritisme et corruption passive" pour les mêmes faits et écroué également à la prison de Ducos.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.