Cet article date de plus de dix ans.

Une association d'amis d'ancien président, c'est quoi ?

Selon l'un des initiateurs de l'Association des amis de Nicolas Sarkozy, Brice Hortefeux, cette organisation "affective" entend défendre l'héritage de l'ancien chef de l'Etat. Quid de ses prédécesseurs?

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Capture d'écran du site de l'Association nationale des amis de Nicolas Sarkozy. (ANANS / FTVI)

Sa naissance doit être officialisée dans les prochains jours. Sous la houlette de l'ancien ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux, l'Association des amis de Nicolas Sarkozy prend forme mardi 22 mai. Elle devrait rassembler des proches de l'ancien chef de l'Etat, des partisans "d'une droite forte qui défende des idées à la fois populaires et sociales", dans "une démarche affective et non politique (...) pour continuer à porter les valeurs du sarkozysme".

Ce n'est pas la première association consacrée à Nicolas Sarkozy. Ni la première pour un ex-président. Tour d'horizon des amicales présidentielles.

Les amis de Nicolas Sarkozy, nouvelle version

L'association devrait constituer son bureau avant la fin mai, selon Le Monde (article abonnés). On y trouvera Brice Hortefeux mais aussi Christian Estrosi, "probable futur secrétaire général" selon le quotidien, qui évoque des personnalités de diverses sensibilités, "comme l'ex-ministre de la Ville Maurice Leroy (Nouveau Centre) ou l'ancienne ministre du Logement Christine Boutin (Parti chrétien-démocrate)".

Diverses personnalités, et divers degrés d'enthousiasme : le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, a déclaré mardi qu'il n'aurait "personnellement aucun problème" à adhérer, tandis que le président du Nouveau Centre, Hervé Morin, a dit ne pas avoir "d'hostilité de principe à l'égard de l'ancien président de la République".

Garante de la mémoire du sarkozysme, l'association devrait recevoir l'agrément de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques, indique Le Monde. Au cas où l'intéressé envisagerait un retour sur la scène politique ?

• Les amis de Nicolas Sarkozy, première version

Il existe déjà une Association nationale des amis de Nicolas Sarkozy, créée dans ses années de conquête du pouvoir dans le but "de soutenir et de promouvoir l'action de Nicolas Sarkozy". Sur son site, l'association présente Claude Guéant comme son "parrain" et treize autres anciens ministres de Nicolas Sarkozy comme ses "membres d'honneur". Aucun de ces noms n'apparaît toutefois au bureau national. "70 % de nos adhérents ne sont pas encartés à l'UMP, précisait au Parisien en 2006 sa présidente, Nadia Bourhis. Ils se reconnaissent simplement dans le projet de Nicolas Sarkozy."

Pour Christian Estrosi, l'avenir de cette association est clair : elle est appelée à "s'agréger ou à disparaître".

• Les autres aussi ont des amis (sauf VGE ?)

Prédécesseur de Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac a hérité d'une association baptisée Avec le Président Chirac. "Ce genre d'association a d'abord pour but de nous retrouver entre nous et non pas de faire du prosélytisme à l'extérieur", précise à France Info son secrétaire général, l'ancien ministre Jacques Toubon. On y retrouve notamment le président du groupe UMP à l'Assemblée et ex-ministre Christian Jacob.

Plus loin dans le rétroviseur, François Mitterrand a droit à son institut, Georges Pompidou à son association et Charles de Gaulle à sa fondation. Toujours en vie, Valéry Giscard d'Estaing ne fait l'objet, à notre connaissance, d'aucune structure de ce type.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.