"L'arrondi solidaire" décortiqué

France 2 fait le point sur ce nouveau système de don. Il s'effectue lors du passage en caisses, dans certains commerces. L'argent ainsi récolté est remis aux organismes caritatifs.

Voir la vidéo
FRANCE 2

En quoi consiste "l'arrondi solidaire" ? Quand le total des achats affiche des centimes, les vendeurs proposent aux clients d'arrondir à l'euro supérieur pour financer une association.

Cette enseigne dans laquelle s'est rendue une équipe de France 2 a adopté le concept. Les clients y sont plutôt favorables comme cette dame : "C'est une petite participation qui n'engage pas énormément financièrement, mais qui, si elle se multiplie, peut rapporter beaucoup".

Près d'un million d'euros récoltés

En moins d'un an, cette enseigne a collecté plus de 63 000 euros. Chaque magasin choisit son association. La grande distribution pratique également l'arrondi solidaire. L'idée du micro-don est née au Mexique et c'est Pierre-Emmanuel Grange qui l'a rapportée en France : "L'année dernière, sur l'ensemble du dispositif, on a permis de récolter à peu près un million d'euros". À l'étranger, ces dispositifs marchent extrêmement bien, souligne Pierre-Emmanuel Grange : "En Angleterre, le don sur salaire, c'est 200 millions d'euros chaque année. Aux États-Unis, le don à la caisse des supermarchés, c'est à peu près 400 millions de dollars par an".

Le JT
Les autres sujets du JT