L'adieu de la France à Jacques Chirac

Honneurs militaires, cortège funèbre, messe en présence de nombreux dirigeants étrangers et personnalités... La France a dit adieu à l'ancien président Jacques Chirac lundi 30 septembre.

FRANCE 2

Après l'hommage populaire de dimanche 29 septembre, la journée de lundi a été marquée par de nouvelles cérémonies en l'honneur de Jacques Chirac, l’ancien chef d'État décédé jeudi, à Paris. Il y a d'abord eu les honneurs militaires, aux Invalides. Le visage fermé, Emmanuel Macron s'est recueilli devant le cercueil de son prédécesseur mort à 86 ans, recouvert du drapeau tricolore.

Poutine, Clinton, Sarkozy, Hollande…

Puis, la dépouille a quitté les Invalides pour rallier l'église Saint-Sulpice sous les applaudissements de centaines d'anonymes. La foule a eu la même réaction chaleureuse à l'arrivée de Claude Chirac, la fille du défunt, à l'église. Elle y était attendue par des centaines de proches, de ministres et de chefs d'État et de gouvernement étrangers. Parmi eux, le Russe Vladimir Poutine, l'ancien président américain Bill Clinton, les larmes aux yeux, ou les trois anciens présidents français : Valéry Giscard d'Estaing, Nicolas Sarkozy et François Hollande.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le cercueil de Jacques Chirac à l\'église Saint-Sulpice à Paris, le 30 septembre 2019.
Le cercueil de Jacques Chirac à l'église Saint-Sulpice à Paris, le 30 septembre 2019. (ALEXEI DRUZHININ / SPUTNIK / AFP)