Julien Lopez évoque les dangers du ski freeride

Une équipe de France 2 est allée à la rencontre d'un champion français de ski extrême.

FRANCE 2

Dans les cimes enneigées des Alpes, Julien Lopez a vu la mort en face. Il y a deux ans, sur la face suisse du Mont-Blanc, après s'être élancé sur un couloir hors piste, il déclenche une avalanche. Le champion du monde de freeride est happé par une coulée de neige  qui dévale la pente à plus de 200 km/h. Le skieur est enseveli pendant cinq minutes, puis secouru. "La sensation horrible, c'est qu'on sent qu'il y a des tonnes et des tonnes qui vous poussent et quand ça commence à ralentir, c'est une sorte de compression. Il faut être assez costaud pour pouvoir lutter. C'est comme être pris dans du béton, je pense", explique Julien Lopez au micro de France 2.
Il y a deux mois, il est une nouvelle fois emporté par une avalanche. Une énorme plaque se détache. Le skieur est sauvé par son airbag.

La moindre erreur peut être fatale

Les freeriders risquent leur vie sur les pentes les plus abruptes de la planète. Chaque descente est minutieusement préparée. La sécurité est une obsession. Dans cette discipline, la moindre erreur peut avoir des conséquences tragiques, mais pour ces skieurs de l'extrême, en haute montagne, la peur fait partie du jeu.

Le JT
Les autres sujets du JT