VIDEO. Jugement des jihadistes étrangers en Irak : Nicole Belloubet préfère un "tribunal mixte" avec les Irakiens plutôt qu'un tribunal international

La ministre de la Justice a notamment laissé entendre que l'idée de mettre en place un tribunal européen pour juger les jihadistes était trop compliquée.

RADIO FRANCE / FRANCEINFO

"L'hypothèse" d'un tribunal international en Irak pour juger les jihadistes étrangers, évoquée lors d'une réunion des ministres de l'Intérieur du G7, est "assez complexe à mettre en œuvre", a estimé Nicole Belloubet, mercredi 24 juin sur franceinfo. La ministre de la Justice estime qu'"un tribunal international, c'est très compliqué, ça prend énormément de temps". La garde des Sceaux croit savoir "que les Irakiens n'y sont pas très favorables".

"Nous sommes en train de travailler à un tribunal mixte géré par des magistrats irakiens, mais auxquels des magistrats européens pourraient venir apporter un concours", a poursuivi Nicole Belloubet. Mais "des règles devraient être clarifiées", a-t-elle précisé. "Le droit à un procès équitable, l'accès à un avocat, un interprète, la non-exécution de la peine de mort."

L'Irak a déjà condamné à mort près de 500 jihadistes étrangers, dont 11 Français.

La ministre de la Justice, Nicole Belloubet, le 24 juillet 2019.
La ministre de la Justice, Nicole Belloubet, le 24 juillet 2019. (RADIO FRANCE / FRANCEINFO)