VIDEO. Hérault : cinq personnes en garde à vue lors d'une opération anti-jihadistes à Lunel

L'intervention du Raid a été menée mardi 27 janvier.

PEGGY MAUGER - FRANCE 2

Selon des élus de Lunel, commune de plus de 26 000 habitants dans l'Hérault, une vingtaine de jeunes entre 18 ans et 30 ans sont partis combattre en Syrie depuis le mois d'octobre. Six d'entre eux y ont trouvé la mort, selon les autorités françaises. Cinq personnes proches de jihadistes partis en Syrie ont été interpellées et placées en garde à vue mardi 27 janvier, lors d'une opération du Raid. Elles sont soupçonnées de les avoir aidé à partir.

Des proches morts en Syrie

Les personnes interpellées sont âgées de 44 ans, 35 ans, 31 ans et 26 ans pour deux d'entre elles. Deux sont également soupçonnées d'être déjà parties en Syrie alors que les trois autres seraient des candidats au jihad. Deux des interpellés ont perdu un proche dans les combats en Syrie.

L'opération du Raid, menée dans le cadre d'une information judiciaire dont sont saisis des magistrats antiterroristes à Paris, s'est poursuivie aussi à Caussiniojouls (Hérault), au nord de Béziers, et à Aimargues (Gard). 

Le JT
Les autres sujets du JT
Opération anti-jihadiste à Lunel (Hérault) menée par le Raid le 27 janvier 2015.
Opération anti-jihadiste à Lunel (Hérault) menée par le Raid le 27 janvier 2015. (CAROLINE ROSSIGNOL / AFP)