Cet article date de plus de trois ans.

La mère d'un jihadiste condamnée pour avoir aidé son fils

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
La mère d'un jihadiste condamnée pour avoir aidé son fils
Article rédigé par
France Télévisions

Une mère de famille qui envoie de l'argent à son fils parti en Syrie pour rejoindre les jihadistes est-elle forcément complice ? La justice a répondu oui en condamnant l'une d'entre elles à deux ans de prison ferme ce jeudi 28 septembre.

Nathalie Haddadi est arrivée à l'audience au palais de Justice de Paris avec un sac de voyage ce jeudi 28 septembre. Au procès, il y a trois semaines, le procureur avait requis à son encontre 18 mois de prison ferme. "Je risque aujourd'hui clairement de dormir en maison d'arrêt", a confié la prévenue.

"Juste une maman qui croit en ses enfants"

Le tribunal la condamne à deux ans de prison ferme avec aménagement de peine et renonce à l'incarcération immédiate. Soulagée, Nathalie Haddadi reste frustrée de ne pas avoir convaincu ses juges.

"J'ai l'impression qu'ils n'arrivent pas à voir cette douleur d'une maman. Je suis juste une maman qui croit en ses enfants et j'avais besoin d'aider mon fils parce qu'il avait besoin de moi", assure-t-elle. Le juge d'application des peines devrait ordonner son placement sous bracelet électronique si sa peine est confirmée en appel.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jihadistes français

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.