Cet article date de plus de sept ans.

Assia, la candidate au jihad retrouvée à Marseille est en garde à vue

Ses parents l'ont retrouvée quatre jours après sa disparition. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Capture d'écran Google Maps pointant sur Marseille.  ( GOOGLE MAPS / FRANCETV INFO )

Finalement, elle travaillait comme serveuse dans un bar à Marseille (Bouches-du-Rhône). L'adolescente de 15 ans suspectée d'avoir fugué de son domicile en Isère pour "faire le jihad" en Syrie a été retrouvée, samedi 4 octobre dans la soirée, par sa famille. 

Quatre jours après l'annonce de sa disparition, la collégienne avait depuis été localisée dans la région de Marseille où plusieurs tentatives de retrait avec une carte bancaire subtilisée à ses parents ont été constatées. Selon France 3 Provence-Alpesle procureur de la République de Vienne l'a placée en garde à vue dans le cadre de l'enquête ouverte pour vol de carte bancaire et tentative d'utilisation frauduleuse de celle-ci.

"Elle s'est jetée dans nos bras"

C'est en découvrant l'existence d'un compte Facebook que la jeune fille cachait à ses parents et utilisait sous un pseudonyme que les enquêteurs avaient mis au jour les raisons de son départ inopiné. Selon les enquêteurs, la jeune fille aurait été en contact avec une personne qui disait vouloir quitter la France "avant la fin du mois de septembre".

Ses parents ont donc tenté le tout pour le tout : "On a décidé d'aller à Marseille, on l'a cherché toute la journée (...) Elle s'est jetée dans nos bras. On est tellement heureux. Tout le monde s'embrasse, on pleure, on rit. On est très soulagés, tellement heureux qu'elle ne soit pas partie à l'étranger", a confié la mère d'Assia à BFMTV. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jihadistes français

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.