Cet article date de plus de douze ans.

Inégalités entre la Guadeloupe et la métropole

La Guadeloupe compte trois fois plus de chômeurs, quatre fois plus de Rmistes et deux fois plus de pauvres
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Côut de la vie en Guadeloupe (© France 2)
La Guadeloupe compte trois fois plus de chômeurs, quatre fois plus de Rmistes et deux fois plus de pauvresLa Guadeloupe compte trois fois plus de chômeurs, quatre fois plus de Rmistes et deux fois plus de pauvres

Les chiffres de l'économie dans tous les domaines font apparaître de grands déséquilibres avec ceux de la métropole. La crise qui paralyse l'île antillaise depuis un mois, met en lumière ces inégalités flagrantes.

Croissance, pauvreté, chômage, coût de la vie, tous les indicateurs révèlent ces inégalités anciennes.

CROISSANCE

En 2007, le produit intérieur brut (PIB) de la Guadeloupe a progressé de 2,6 points alors qu'il augmentait de 2,2% pour l'ensemble de la France. Il ne représente cependant qu'environ 0,4% du PIB français total. Le PIB par habitant se montait en 2007 à 29.765 euros en moyenne pour la métropole tandis qu'il n'atteignait que 17.400 euros environ en Guadeloupe, soit moins de 60% de ce montant.

PAUVRETE

Le taux de pauvreté des ménages est deux fois plus élevé en Guadeloupe (12,5%) qu'en métropole (6,1%) même si les seuils de pauvreté y sont bien plus bas (3.900 euros par an et par personne contre 7.225 en métropole), selon une étude de l'Insee publiée en 2005.

EMPLOI ET CHOMAGE


Le taux de chômage au sens du Bureau international du travail (BIT) s'est replié de 2,4 points en 2007 par rapport à l'année précédente. Il reste néanmoins extrêmement élevé avec 22,7% de la population active guadeloupéenne touchée. En comparaison, à la même période, le taux de chômage était de 8,1% en métropole. Chez les moins de 25 ans, le taux de chômage des jeunes Guadeloupéens était de 55,3% en 2007, contre 22,2% en métropole.
Au premier trimestre 2008, la Guadeloupe comptait 44.850 demandeurs d'emplois inscrits, mais seulement 16.763 étaient indemnisés à la fin avril. Par ailleurs, l'Insee recensait 35.751 bénéficiaires du RMI (Revenu minimum d'insertion), pour une population totale de 451.000 habitants, soit environ 8% de celle-ci. En métropole, ce taux est d'environ 2%.

INFLATION ET COUT DE LA VIE

Selon l'Insee, entre janvier 1990 et décembre 2007, les augmentations cumulées des prix ont atteint 39,1% en Guadeloupe contre 38,6% en métropole. A noter qu'aucun indicateur n'existe pour comparer les différences ou l'évolution de certaines catégories de prix, notamment pour l'alimentation, les carburant ou les télécommunications, entre l'île et la métropole.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.