Un homme interné après une virée mortelle en Ille-et-Vilaine

L'homme est entre autres soupçonné d'avoir provoqué deux accidents de la route et d'avoir tué une femme en incendiant son logement.

Un enquêteur inspecte le domicile du quinquagénaire arrêté le 31 juillet 2012 dans les environs de Rennes (Ille-et-Vilaine).
Un enquêteur inspecte le domicile du quinquagénaire arrêté le 31 juillet 2012 dans les environs de Rennes (Ille-et-Vilaine). (FRANK PERRY / AFP)

Il n'avait visiblement pas toute sa tête. L'homme de 58 ans qui a été interpellé et placé en garde à vue mardi à Melesse (Ille-et-Vilaine), près de Rennes, a été "placé en hospitalisation d'office et n'a pu être entendu" mercredi 1er août. Il est soupçonné d'être impliqué dans une série d'incidents ayant fait au moins deux morts. FTVi revient sur le déroulement des évènements. 

1Premier accident de voiture et agressions

Selon Ouest France, le quinquagénaire aurait quitté vers 21 heures mardi son domicile de Melesse, avant d'avoir un premier accident de voiture à quelques kilomètres de là. L'autre véhicule finit dans le fossé et son conducteur meurt avant l'arrivée des secours. 

Deux témoins de la scène, un agriculteur et un jeune homme, s'arrêtent alors à hauteur de l'accident pour porter assistance aux autres victimes. A ce moment-là, l'homme, sorti indemne, aurait agressé avec une machette les deux personnes venues lui porter secours. Il aurait touché l'agriculteur au visage et le jeune homme au bras.

2Fuite et deuxième accident de voiture

Le quinquagénaire aurait alors pris la fuite à bord de la voiture d'un des deux blessés. Un peu plus loin, il aurait provoqué un second accident, cette fois sans gravité, avant d'être interpellé immédiatement par les gendarmes, relate le quotidien. 

3Incendies suspects dans des pavillons

Le parquet a indiqué qu'avant de prendre la route, l'homme aurait également "porté des coups à un couple de voisins" et mis le feu à son domicile, où le cadavre "partiellement brûlé" d'une femme dont on ignore l'identité a été retrouvé. Le pronostic vital d'un des voisins agressés reste engagé mercredi.

Un immeuble de la commune voisine de Montreuil-le-Gast (Ille-et-Vilaine), où le quinquagénaire interpellé devait prendre possession d'un nouveau logement, a par ailleurs été l'objet d'un incendie "dont les fumées ont incommodé quatre locataires".