Une infirmière invente un porte-bijoux pour lutter contre les infections à l'hôpital

Publié Mis à jour
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

Dans l'Ain, une infirmière a fabriqué un porte-clés dans lequel les professionnels de santé peuvent ranger leurs bijoux. Un bon moyen de combattre les infections nosocomiales. #IlsOntLaSolution

C'est un porte-bijoux hygiénique qui est l'allié des professionnels de santé dans leur lutte contre les maladies nosocomiales à l'hôpital. À Pont-de-Vaux dans l'Ain, Sandrine Iniesta est à l'origine, avec son père, de cette invention qui facilite la vie des soignants. Il s'agit précisément d'une capsule avec fermeture par vissage et par serrage de cordon. Sandrine lui a donné un nom commercial : l'HyBiper.

"À la base, j'avais demandé à mon papa. Il m'a fait ça dans le garage. Il m'a fait un petit prototype et puis ça a plu à mes collègues qui m'en ont demandé un, puis deux et trois. C'est de là qu'est venu la commercialisation", raconte Sandrine Iniesta, infirmière. 

Si ce porte-bijoux a rencontré un vif succès, c'est que les soignants qui travaillent à l'hôpital perdent souvent leurs bracelets, colliers, pendentifs... qu'ils rangent dans leur blouse ou dans leur sac pour ne pas faire rentrer de microbes dans les chambres des patients. "J'ai essayé de les ranger dans ma blouse, de les accrocher à une chaîne. Et j'en ai perdu pas mal", sourit une soignante. 

"J'ai trouvé la solution grâce à ce porte-bijoux. Dans la vie professionnelle, je les garde aussi sur moi, mais en respectant les règles d'hygiène", dit Sandrine Iniesta. L'HyBiper a rencontré son public et il est désormais en vente en ligne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.