Une application pour signaler en direct des problèmes rencontrés dans votre commune

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
CI_SOLUTION_APPLI_FLERS
Article rédigé par
Corentin Mirallés - franceinfo
France Télévisions

La ville de Flers, dans l'Orne, propose à ses habitants de signaler tous les problèmes rencontrés sur la commune par le biais d'une application. Le but ? Une meilleure communication avec les citoyens et des interventions plus rapides. #IlsOntLaSolution

Et si d’un simple clic vous pouviez prévenir votre mairie qu’un lampadaire est en panne ? Grâce à l’application mobile TellMyCity (Dire à ma ville, en français), c’est désormais possible dans une centaine de villes françaises. La dernière à avoir adopté cette solution est la commune de Flers en Normandie. Après six mois de préparation en amont, les services de la ville sont opérationnels pour intervenir sur les signalements des habitants.

Un signalement en un clic

Munis de leur smartphone, les Flériens peuvent indiquer à la mairie le problème rencontré sur l’espace public et y ajouter des photos pour plus de précisions. Une fois le signalement réalisé, le service de la mairie concerné est informé et peut se rendre sur place. Christian Duriez est directeur des espaces publics de Flers, pour lui cette application est un moyen simple, rapide et efficace de communiquer sur un problème : “On a désormais un moyen simple de déclarer quelque chose qui a été vu. Je pense qu’on est assez nombreux à avoir un smartphone aujourd’hui et puis c’est simple d’utilisation pour remonter ce type d’information.”

La mairie se réserve le choix d'intervenir

Les différentes alertes sont triées par rubrique (eau, électricité, nuisance, voirie, transports publics…) et le citoyen peut ensuite suivre le traitement de son signalement. Mais attention, toutes les demandes ne sont pas forcément acceptées par la mairie. Celle-ci se réserve le droit ou non d’intervenir mais toujours en expliquant sa décision : “L’habitant interroge, on lui répond, on lui donne le suivi. La réponse peut ne pas être favorable parce que dire qu’on répondrait à 100% des demandes n’aurait pas de sens. Mais au moins on explique à nos concitoyens ce qu’on fait, dans quel délai on le fait et pourquoi on le fait”, détaille Yves Goasdoué, maire de Flers.

Et devoir passer par un téléphone ne semble pas dérouter plus que ça les Flériens puisqu’après trois jours seulement d’existence, déjà 15 signalements ont été effectués. Maintenant à la mairie de faire le tri entre les demandes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers #IlsOntLaSolution

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.